Région Occitanie : des territoires aux compétences économiques multiples

dimanche 26 avril 2020


Bien avant l’onde de choc de l’épidémie du coronavirus sur l’économie réelle, l’aua/T a réalisé pour le compte de l’EPF Occitanie un atlas cartographique visant à rendre compte de l’ADN économique des 161 EPCI, qui composent la région Occitanie. Les éléments de connaissance constitués prennent appui sur l’emploi (source Insee : analyse fonctionnelle des emplois) et couvrent l’ensemble des secteurs, depuis l’agriculture jusqu’aux services aux entreprises.
Face à cette crise sanitaire sans précédent qui ébranle l’ensemble des économies locales, cet éclairage peut s’avérer utile dans la mesure où il identifie les activités spécifiques aux territoires. Sans chercher à réduire les facteurs d’impact, cette lecture des spécificités locales apporte une indication sur la structure économique des territoires et, probablement, sur leur « degré » d’exposition et de sensibilité à la crise.

Sur la base d’un travail essentiellement cartographique, trois entrées complémentaires sont explorées esquissant une analyse territoriale des compétences économiques, des performances économiques et des filières économiques.

Les cartes, figurées ci-dessous, sont extraites de l’Atlas. Elles ont vocation à représenter les activités dominantes de chaque EPCI. Le focus porte ici sur la sphère présentielle [1], la sphère productive [2] et les fonctions économiques suivantes : agriculture, conception-recherche et culture-loisirs. Trois secteurs inégalement impactés par la crise actuelle.

Les vocations économiques majeures

PNG - 966.9 ko


Les fonctions économiques par EPCI

PNG - 1.2 Mo


PNG - 903.9 ko


PNG - 1.2 Mo

[1Activités de service qui vient à satisfaire les besoins quotidiens de la population et toutes personnes présentes sur le territoire

[2Activités de fabrication et services connexes participant à la production de biens destinés essentiellement à des marchés extérieurs au territoire