L’autre demain ?
Vulnérabilité : consentir pour mieux agir

mercredi 6 mai 2020


Beaucoup imaginent déjà un monde meilleur après cette crise, certains y voient l’opportunité d’y faire aboutir des projets et propositions qu’ils portent depuis longtemps, d’autres, de façon plus évanescente, espèrent des solutions nouvelles, jamais envisagées mais qui émergeraient spontanément. Il apparaît pourtant nécessaire de ne pas retomber trop vite dans un marqueur fort « du monde d’avant » : la vitesse et même, bien souvent, la précipitation.
Prenons le temps de réaliser ce qui se passe, pour mieux imaginer ce que pourrait être cet AUTRE DEMAIN ?


Yann CABROL
Directeur général de l’auaT

Partie 1 :



Partie 2



 
 
Partie 3 à venir