Consommation de l'espace à l'échelle du SCoT grande agglomération toulousaine - AUAT
Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine
AUAT

Consommation de l’espace à l’échelle du SCoT grande agglomération toulousaine

Consommation de l’espace à l’échelle du SCoT grande agglomération toulousaine

670 hectares consommés à des fins d’urbanisation pour la période 2013-2016 sur le territoire du SCoT grande agglomération toulousaine. Ce résultat confirme le ralentissement des prélèvements sur les espaces agro-naturels observé depuis le début des années 2010.
Consommation de l’espace :
– 2007-2010 / 1 200 hectares
– 2010-2013 / 840 hectares
– 2013-2016 / 670 hectares.
Le rythme annuel moyen de consommation d’espace est ainsi passé de 400 hectares/an, à 280 hectares/an, pour représenter sur la dernière période d’observation environ 230 hectares/an. Parallèlement, l’accueil de population sur le territoire du SCoT s’est renforcé : plus 9 000 habitants/an entre 2006 et 2011, plus 14 700 entre 2010 et 2015.

La consommation d’espace, qui avoisine les 300 hectares/an entre 2007 et 2016, s’inscrit dans l’objectif d’une moindre consommation affiché au SCoT de la grande agglomération toulousaine de l’ordre de 315 hectares/an en moyenne, à horizon 2030.
Cette baisse peut faire écho à certaines mesures introduites par la loi d’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové (ALUR), qui a supprimé le COS ainsi que la possibilité de fixer une superficie minimale des terrains constructibles ; ou encore à une diminution de la taille moyenne des parcelles, à des phénomènes d’intensification et de renouvellement urbain.
Cette tendance, observée au cours des dix dernières années, est-elle pour autant prédictive d’évolutions à venir ? Un niveau de consommation d’espace inférieur à 250 ha par an, ou une tendance à la réduction, telle qu’observée depuis quelques années, sont-ils reconductibles avec les dynamiques d’accueil, dans le temps, de la grande agglomération toulousaine ?

Ces observations sont issues du document “Outil de veille active du SCoT grande agglomération” présenté par l’aua/T au comité syndical du SMEAT en janvier 2018 à consulter sur le site du SMEAT.

Évolution des espaces urbanisés entre 2013 et 2016 (en noir sur la carte), sur le périmètre des 114 communes du SMEAT, réalisée par photo-interprétation d’images aériennes. Sources : aua/T, IGN.

conso13-16.jpg

Partager  :

commerce
économie
habitat
environnement
population
mobilités
foncier