L’AUAT : 50 ans aux côtés des collectivités de l’aire toulousaine
Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine
AUAT

L’AUAT : 50 ans aux côtés des collectivités de l’aire toulousaine

Le 50ème anniversaire de l’AUAT est l’occasion de revenir sur la naissance de l’agence et les premiers projets au service de Toulouse et de ses communes limitrophes. Interview de Patrick Lusson, qui témoigne de l’état d’esprit de celles et ceux qui ont créé l’agence au début des années 70.

L’AUAT : 50 ans aux côtés des collectivités de l’aire toulousaine

L’agence d’urbanisme et d’aménagement de Toulouse aire métropolitaine (AUAT) souffle ses 50 bougies en 2022. Une histoire, aux côtés des collectivités et de leurs projets, sur laquelle nous reviendrons tout au long de l’année, avec une ouverture vers l’avenir !  

Elles étaient 18 en 1972, aux côtés des communes de Toulouse, Colomiers et Blagnac et de représentants de l’État. Toutes ont souhaité créer un espace de dialogue pour permettre à l’agglomération toulousaine « de bien connaître et maîtriser les mutations à l’œuvre dans le cadre d’une politique concertée associant les communes concernées ». 

Registre délibération - création de l'AUAT

50 ans plus tard, elles sont aujourd’hui 47, auxquelles s’ajoutent notamment 7 communautés de communes et agglomérations. Année après année, ces collectivités partagent encore et toujours l’ambition originelle voulue par Pierre Baudis : dépasser les concurrences entre communes pour développer le territoire avec des projets communs via l’AUAT, aujourd’hui avec une approche partenariale

L’équipe de l’AUAT était déjà pluridisciplinaire. Elle était notamment composée de :

  • Jean Frebault : directeur
  • Jean Dellus : directeur des études
  • Alain Garès : économiste
  • Alain Bessières et Charles Combatalade : transports urbains
  • Alain Mourey : documents de planification (POS) 
  • Monique Gendrault : économiste 
  • Didier Félix et Michel Touya : dessinateurs
  • Sébastienne Badelino et Aline Castaing-Meilhon : secrétariat 

Des témoignages pour raconter l’histoire de l’aménagement du territoire toulousain et se projeter vers l’avenir

50 ans plus tard et 100 000 habitants de plus, Toulouse est au cœur d’une agglomération de 113 communes réunissant plus d’un million d’habitants. Pour retracer cette évolution vécue par l’AUAT, une série d’articles verra le jour tout au long de l’année 2022. Nous donnerons la parole à un représentant d’une époque, d’une manière de penser les territoires, au-delà de la ville. Elus de l’aire toulousaine, techniciens de collectivités, salariés de l’AUAT… Tous évoqueront à leur manière l’évolution des attentes à l’égard de l’agence. Ils témoigneront aussi des changements des modes de faire, avec l’illustration de projets emblématiques, ou singuliers. 

Dans une approche prospective, nous donnerons également la parole aux étudiants d’aujourd’hui. En cours de formation en architecture, en géographie, en aménagement des territoires ou encore en économie et sociologie, ils contribueront au développement des territoires dont ils seront les citoyens, les techniciens, voire les élus de demain. Leur vision des enjeux et du futur de leurs territoires sera certainement éclairante ! 

Le premier schéma directeur, la projection des viaducs de la section de métro Jolimont-Mirail : quelques archives à découvrir !

Ancêtre du Schéma de cohérence territoriale (SCoT), le Schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme (SDAU) de la région toulousaine a été l’un des premiers projets confiés à l’AUAT à sa création en 1972.

Sa couverture et les premières pages donnant le contexte de l’époque ne peuvent laisser indifférent !

Dès 1974, l’AUAT produisait des projections visuelles des viaducs qui pourraient être intégrés dans la futur section Jolimont-Mirail du métro toulousain.

Partager  :

commerce
économie
habitat
environnement
population
mobilités
foncier