Densité, quelle prise en compte dans les SCoT et PLUi ? - AUAT
Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine
AUAT

Densité, quelle prise en compte dans les SCoT et PLUi ?

Densité, quelle prise en compte dans les SCoT et PLUi ?

L’économie foncière est devenue aujourd’hui un axe majeur des politiques d’aménagement du territoire. Dès lors, la densité devient un moyen incontournable pour répondre de façon plus générale aux enjeux de développement durable : limitation de la consommation d’espace, cohérence urbanisme – mobilité, proximité. À l’heure du Zéro Artificialisation Nette et de la modernisation des SCoT, cette question trouve un nouvel écho en matière de gestion durable des territoires et l’enjeu de densification et de renouvellement devient encore plus prégnant.

Le Comité Partenarial des Praticiens de la Planification Opérationnelle (C3PO, à destination des membres de l’AUAT ) s’est emparé de ces questions lors d’une rencontre le 12 février 2021. Ce Comité a réuni près de 80 participants en visio-conférence et a donné lieu à de nombreux échanges. Son objectif était d’aborder la notion de densité et de sa traduction dans les exercices de planification. Comment les SCoT et PLUi peuvent corréler densité et qualité urbaine ? Que faut-il mettre derrière cette exigence de qualité urbaine et de quelle manière doit-on la traduire ? Comment s’opère l’articulation entre ces documents ? Quels enseignements tirer d’exemples récents ?

Une première présentation sur le cadrage juridique général et prospectif des textes récents, en s’appuyant sur des éléments de jurisprudence, a été proposée par Maître L. Ducroux, suivie par deux retours d’expérience :

– SCoT de la Grande agglomération toulousaine / PLUiH de Toulouse Métropole par Marjolaine CORDIER (Toulouse Métropole).
Dans le contexte d’une agglomération attractive, en forte croissance depuis des décennies, à l’origine d’un étalement urbain important sur un territoire peu contraint au niveau géographique, l’enjeu est aujourd’hui d’encadrer cette croissance et d’optimiser le foncier dans une approche à la fois chiffrée de la densité, et des conditionnalités de qualité : desserte en modes doux, prise en compte des îlots de chaleur, part du végétal, densité des commerces et services…

– SCoT Plaine Roussillon / PLUiD Perpignan Méditerranée Métropole par Anaïs CANTAGRILL-LAURANT (Agence d’Urbanisme Catalane).
À travers l’évolution du concept de densité, l’enjeu aujourd’hui se situe sur les questions du réinvestissement urbain et des densités « acceptables ». Les échanges ont permis d’aborder la notion de densité en amont des permis de construire, étape majeure pour travailler sur la forme urbaine, sur le cadre de vie, autant de leviers pour contextualiser la densité et poser ce concept de façon plus transversale sur le territoire.

Partager  :

commerce
économie
habitat
environnement
population
mobilités
foncier