Grandes surfaces commerciales autorisées au 1er janvier 2017 - AUAT
Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine
AUAT

Grandes surfaces commerciales autorisées au 1er janvier 2017

Grandes surfaces commerciales autorisées au 1er janvier 2017

190 000 m², c’est le volume des grandes surfaces commerciales autorisées, mais pas encore ouvertes, recensées au 1er janvier 2017 dans l’aire urbaine de Toulouse.
L’analyse de l’évolution de l’équipement commercial et le suivi du stock était à l’ordre du jour de la réunion du 26 septembre dernier de l’Observatoire Partenarial du Commerce et de la Consommation (OP2C).

Le volume des grandes surfaces commerciales autorisées, mais pas encore ouvertes, est significatif puisqu’il représente 14 % du parc construit. Il est composé principalement de commerces de surface moyenne (2 500 m²). A noter, le projet de Val Tolosa de 62 000 m² qui concentre à lui seul un tiers du stock.

13 ensembles commerciaux et 37 grandes surfaces (supérieures à 300 m²) constituent ce stock. Ces dernières sont principalement dédiées à du commerce spécialisé, notamment l’équipement de la maison et de la personne. La part du secteur « des loisirs » est en croissance depuis plusieurs années et représente actuellement 7 % des surfaces en projet. Cette tendance n’est pas spécifique à l’aire urbaine de Toulouse.

Depuis 2011, le taux d’écoulement est lent. Effectivement, le stock a baissé de seulement 43 000 m² au cours des cinq dernières années, ce qui s’explique en grande partie par la complexité des projets ou leur durée de vie : entre la date d’autorisation et de livraison (sortie du stock) il peut s’écouler plusieurs années, en moyenne cinq ans.

Le changement réglementaire de décembre 2016, relatif à l’allongement de durée de validité des autorisations commerciales a pris en compte ces contraintes. La durée de validité est ainsi passée à 5 ans pour les projets d’une surface de 2 500 à 6 000 m², contre trois auparavant et à 7 ans pour ceux supérieurs à 6 000 m². Par contre, les délais restent inchangés pour les surfaces inférieures à 2 500 m² (3 ans).

carte_stock_2017-01.png

Partager  :

commerce
économie
habitat
environnement
population
mobilités
foncier