Les activités de l’aua/T en 2018

mardi 30 juillet 2019


L’Assemblée Générale de l’aua/T, réunie le 6 juin 2019, a approuvé son rapport d’activités 2018, ainsi que la toute nouvelle adhésion de la Communauté d’Agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées, venue rejoindre les nouveaux membres : la Communauté de Communes des Portes d’Ariège Pyrénées, l’Établissement Public Foncier d’Occitanie, le SCoT de la Vallée de l’Ariège, la Communauté d’Agglomération du Pays de Foix-Varilhes et la commune de Launaguet. Ces nouvelles adhésions viennent conforter l’investissement de l’agence dans les questions foncières ou la prise en compte des enjeux de centralité.

Un renforcement du travail en réseau
Cette ouverture vers les agglomérations de l’aire métropolitaine est également le fruit des coopérations conduites dans le cadre du Dialogue Métropolitain, dont le programme 2018 a été marqué par la Biennale européenne des patrimoines et la mise en réseau des acteurs locaux du dispositif « Action Coeur de Ville ».
Parallèlement, le travail en réseau avec les agences d’urbanisme d’Occitanie - Nîmes/Alès et Perpignan - s’est poursuivi dans le cadre du programme « Reconquête des friches en Occitanie » engagé par la Région et l’accompagnement de l’EPF d’Occitanie dans la révision de son programme pluriannuel d’intervention.

Un élargissement de ses compétences
Depuis de nombreuses années, les travaux des observatoires partenariaux participent à la connaissance partagée. Ainsi, l’observatoire des déplacements a fêté ses 30 ans en 2018. L’agence investit également de plus en plus les enjeux d’avenir de transition énergétique et d’adaptation climatique, notamment à travers la démarche AC/TE.
Le déploiement de l’outil Potentialités Écologiques lui permet aujourd’hui de proposer une déclinaison de la trame verte et bleue spécifique sur les territoires. En même temps, les missions d’accompagnement des collectivités s’amplifient notamment en matière de développement économique et de planification locale, via les exercices de PLUi/H, dont les liens avec la politique de l’habitat et la politique foncière se renforcent.
Enfin, impliquée sur les projets de renouvellement urbain des quartiers Politique de la Ville, l’aua/T propose aujourd’hui des dispositifs de concertation avec les habitants et professionnels innovants et, fort de ces savoir faire, accompagne les villes moyennes dans la reconquête de leur centre-ville.

Une nouvelle direction générale
Enfin, cette année 2018 a été marquée par le départ de Jean-Marc Mesquida qui, après 26 ans passés à la direction de l’agence, a fait valoir ses droits à la retraite en décembre 2018. 26 années marquées par son empreinte, positionnant l’agence comme outil technique stratégique de référence dans l’élaboration des politiques publiques au service des territoires. Il a su y impulser une vision partenariale large et y développer une expertise reconnue.
Yann Cabrol, depuis 2005 à l’agence, a été nommé au poste de directeur général au 1er janvier 2019. Sa volonté est d’engager l’agence dans une démarche d’innovation :
– une innovation partenariale, qui se traduira par la consolidation des partenariats et l’écoute renouvelée des membres ;
– une innovation territoriale, qui réinterrogera les fondamentaux et investira de nouveaux sujets ;
– une innovation managériale axée vers la confiance et la proximité au service du projet.