227 hectares urbanisés supplémentaires par an sur le pôle urbain toulousain entre 2010 et 2013
Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine
AUAT

227 hectares urbanisés supplémentaires par an sur le pôle urbain toulousain entre 2010 et 2013

227 hectares urbanisés supplémentaires par an sur le pôle urbain toulousain entre 2010 et 2013

On constate un ralentissement de la consommation des espaces agricoles, naturels et forestiers au profit de l’urbanisation sur la période récente : 317 ha par an entre 2007 et 2010 ; 227 ha par an entre 2010 et 2013. Des rythmes supérieurs étaient observés durant la décennie précédente.
Ces chiffres sont issus d’un travail récent de photo-interprétation mené par l’AUAT.

Des tendances similaires sont observées à l’échelle nationale par l’Observatoire national de la consommation des espaces agricoles (ONCEA). Malgré tout, l’essentiel des espaces nouvellement urbanisés ont été prélevés sur l’espace agricole qui lui, continue à diminuer.
Les espaces agricoles, naturels et forestiers constituent un patrimoine commun et leur préservation est au cœur des évolutions législatives récentes (Grenelle, ALUR, LMAP).
Dans cet objectif, l’IGN va enrichir le socle de connaissance du territoire avec la production d’une couche d’occupation du sol à grande échelle (projet OCSGE). Elle a pour vocation le suivi de la consommation d’espaces, notamment de l’artificialisation des sols et de l’évolution des surfaces, urbaines, agricoles, forestières et naturelles. Ces éléments permettront la production d’indicateurs fiables, homogènes et comparables sur l’ensemble du territoire. L’expérimentation est réalisée sur la région Midi-Pyrénées (région pilote) et suivie par un groupe de travail, auquel participe l’AUAT (Livraison prévue pour l’occupation du sol Midi-Pyrénées en juin 2015).
evolution.jpg

Partager  :

commerce
économie
habitat
environnement
population
mobilités
foncier