Toulouse dynamise l'emploi dans son réseau de villes moyennes - AUAT
Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine
AUAT

Toulouse dynamise l’emploi dans son réseau de villes moyennes

Toulouse dynamise l’emploi dans son réseau de villes moyennes

Cette nouvelle publication, réalisée conjointement par l’aua/T et l’Insee Occitanie, vise à enrichir la connaissance de ce vaste ensemble que constituent l’aire métropolitaine de Toulouse et les villes moyennes qui gravitent autour d’elle, grâce à l’analyse de l’emploi. Elle complète l’étude récente « Aires urbaines en Occitanie : deux grands réseaux adossés » diffusée en février 2017, ainsi que l’étude de 2013 qui portait sur les migrations résidentielles entre Toulouse, les villes moyennes alentour et le reste du territoire « Dans le sillage de Toulouse, les villes moyennes proches renforcent leur attractivité », réalisées toutes deux dans le cadre d’un partenariat Insee-aua/T.
Au cours des deux dernières décennies, ce « réseau toulousain » a connu un dynamisme économique supérieur à celui observé au niveau national. Entre 1990 et 2013, l’emploi augmente de 1,4 % en moyenne chaque année, contre + 0,7 % en métropole. Cette croissance est tirée par l’aire de Toulouse, qui, avec une hausse annuelle de 2,1 %, bénéficie d’un dynamisme parmi les plus élevés de France. Les autres villes ne sont cependant pas en reste même si on observe des contrastes importants entre elles. Dans certaines, à l’image de Figeac, Pamiers ou encore de Gaillac ou Lavaur, l’emploi augmente, aussi bien grâce aux activités présentielles, en lien avec la population présente sur leur territoire, que grâce aux activités productives, telles l’industrie ou l’agriculture.
Même si l’emploi continue de se concentrer dans les pôles urbains, il progresse aussi fortement dans les couronnes périurbaines, notamment l’emploi présentiel, en lien avec le desserrement démographique.
Ces éléments constituent une base de connaissances objectives destinée à éclairer les acteurs publics dans leurs réflexions sur le développement économique de la région et dans la perspective d’un aménagement équilibré du territoire.

Partager  :

commerce
économie
habitat
environnement
population
mobilités
foncier