Aires urbaines en Occitanie : deux grands réseaux adossés - AUAT
Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine
AUAT

Aires urbaines en Occitanie : deux grands réseaux adossés

Aires urbaines en Occitanie : deux grands réseaux adossés

Lors de la conférence de presse du 14 février 2017, l’Insee Occitanie et l’aua/Toulouse aire métropolitaine ont présenté les résultats de leurs travaux communs sur les réseaux d’aires urbaines en Occitanie et dans les régions voisines : quels réseaux de territoires à l’échelle du Grand Sud, quels liens préférentiels, quels échanges ?

En Occitanie, deux grands réseaux témoignent de liens territoriaux forts : le réseau reliant l’aire urbaine de Toulouse aux villes moyennes proches rayonne dans un vaste ensemble qui déborde en Nouvelle-Aquitaine avec Agen et Villeneuve-sur-Lot ; le réseau articulé autour de l’aire urbaine de Montpellier est bâti sur des liens plus intenses que ceux du système toulousain et s’étire sur toute la partie littorale de la région, d’Alès à Perpignan.

Quel que soit le flux étudié, les aires de Toulouse et de Montpellier appartiennent toujours à des réseaux distincts. Hormis pour les navettes domicile-travail, les aires urbaines de Toulouse et de Bordeaux font partie d’un même réseau lequel regroupe la partie ouest de l’Occitanie et une grande partie de la Nouvelle-Aquitaine. Le réseau montpelliérain est plus resserré, s’alliant au réseau de Marseille uniquement pour les migrations étudiantes.

Ces éléments constituent une base de connaissances objectives destinée à éclairer les acteurs publics dans leurs réflexions sur les enjeux de rapprochement de ces deux grands réseaux dans la perspective d’un aménagement équilibré du territoire d’Occitanie.

Partager  :

commerce
économie
habitat
environnement
population
mobilités
foncier