Zoom sur les concessions automobiles de la grande agglomération toulousaine - AUAT
Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine
AUAT

Zoom sur les concessions automobiles de la grande agglomération toulousaine

L’AUAT délivre une photo des concessions automobiles présentes dans la grande agglomération toulousaine : emprise foncière, poids économique et emploi.

Zoom sur les concessions automobiles de la grande agglomération toulousaine

A la croisée des enjeux d’emprise foncière, d’emploi et sur fond de changements de modes de vie et d’achat, le devenir des concessions automobiles interroge. Zoom sur la grande agglomération toulousaine.   

On n’achète plus une voiture en 2021 comme on le faisait il y a 10 ans. En 2017 déjà, 87% des acheteurs de véhicule neuf recherchaient des informations sur les moteurs de recherche et 68% par des vidéos online1. Les visites dans les concessions automobiles sont en forte baisse : leur nombre a été divisé par 4 en 20 ans. L’acheteur, plus expert que par le passé, en effectue désormais moins de 2 avant sa prise de décision d’achat.  

58,8 hectares occupés par les concessions automobiles 

Face à ces changements d’usages, l’occupation foncière des concessions automobile devient une question première pour les collectivités territoriales. C’est d’autant plus vrai si celles-ci sont confrontées à des enjeux croissants d’accueil de la population. C’est le cas dans la grande agglomération toulousaine, où 55 points de vente occupent 58,8 hectares, dont plus de la moitié sur le périmètre de Toulouse Métropole.  

Majoritairement localisées sur trois secteurs géographiques en cœur d’agglomération, les concessions forment une offre polarisée qui répond à une stratégie de regroupement géographique des acteurs. Celles implantées sur la zone de la Bourgade à Labège et à l’entrée nord de Muret complètent l’offre locale. En outre, les trois pôles toulousains sont situés sur des territoires en recomposition, notamment du fait du tracé de la future troisième ligne de métro. L’insertion de ces concessions sur des emprises conséquentes (plus d’un hectare en moyenne) – avec de faibles emprises bâties – augmente ainsi la convoitise des porteurs de projets immobiliers. 

1 800 emplois et 2 milliards € de chiffre d’affaires 

La distribution de véhicules neufs en concession est une activité économique à part entière. En 2019, elles produisaient près de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires à l’échelle de la grande agglomération toulousaine. Avec des métiers aussi divers que la vente (véhicule ou pièces détachées), la réparation et les services supports, les concessions sont aussi des établissements pourvoyeurs d’emploi, avec plus de 1 800 personnes salariées, dont 1 300 dans la métropole. Les activités des motocistes et des vendeurs de véhicules de loisirs (camping-car, caravane) complètent cette offre et le poids économique de la filière. 

Implantations du réseau de distributeurs de véhicules dans l'aire toulousaine
Implantations du réseau de distributeurs de véhicules dans la grande agglomération toulousaine

Portrait type et comparaisons

Concession automobile Grande surface alimentaire Petite ou moyenne industrie
Emprise foncière 1,07 hectare 1,11 hectare 1,24 hectare
Surface bâtie 2 800 m² 2 800 m² 3 300 m²
Nombre d’emplois 40 34 67

Zoom sur le secteur de Montaudran et du Palays 

Concentrant 7 concessions et 11 marques, ce secteur est emblématique du schéma d’aménagement des concessions dans l’aire toulousaine. Situés à proximité immédiate d’un axe routier et bénéficiant d’une importante visibilité, les distributeurs automobiles sont établis de part et d’autre de la ceinture sud-ouest de la commune de Toulouse. L’offre présente complète celle de la commune de Labège, à proximité.  

Carte sur les implantations de concessionnaires automobiles à Montaudran et dans la zone du Palays

Le développement du quartier Toulouse Aerospace et les mutations de la zone économique attenante de Montaudran seront des évènements importants pour l’avenir de ces concessions. A l’extérieur, le long de la Route de Revel, les concessions sont implantées dans un environnement de zone commerciale d’entrée de ville. A terme, son organisation sera réinterrogée par l’émergence du quartier Faubourg Malepère et les flux associés. Les interactions avec les pôles commerciaux majeurs à proximité et la Jonction Est, embranchée sur la rocade toulousaine, joueront aussi un rôle important.

1 : Source : étude Gearshift x Google, France, 2018.

Partager  :

commerce
économie
habitat
environnement
population
mobilités
foncier