Commerce : des outils pour comprendre la nature de l’emploi généré
Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine
AUAT

Commerce : des outils pour comprendre la nature de l’emploi généré

L’AUAT s’est fortement impliquée dans les travaux de la FNAU sur l’emploi généré par le commerce : deux publications en résultent pour livrer des diagnostics précis, se comparer entre territoires et orienter des choix d’aménagement.

Commerce : des outils pour comprendre la nature de l’emploi généré

L’AUAT s’est fortement impliquée dans les travaux de la FNAU sur l’emploi généré par le commerce. Deux publications en résultent pour livrer des diagnostics précis, se comparer entre territoires et orienter des choix d’aménagement.

Comme hier, les collectivités miseront-elles autant demain sur le commerce pour développer l’emploi sur leurs territoires ? Cette question, partagée par celles et ceux qui portent les politiques locales de commerce, peut désormais être abordée en toute connaissance des tendances à l’œuvre depuis une décennie.

La première publication de la FNAU « Le commerce est-il encore créateur d’emplois ? » dessine les contours du paysage commercial français. Elle partage des références communes à l’échelle nationale – une réussite en soi – et mesure la place prise par le commerce dans l’économie. Le lecteur y découvrira aussi les profils types par emplois, utiles pour mesurer les conditions de travail et les profils sociologiques des salariés.

Désormais, lorsqu’une commune nous demande s’il y a trop ou pas assez de commerces sur un territoire, nous pouvons lui donner un éclairage sur le niveau et le type d’emploi généré par les commerces actuels. Nous pouvons aussi les comparer avec d’autres territoires. C’est une brique de plus dans la connaissance que nous pouvons proposer, au-delà du nombre de points de vente, des surfaces de vente, ou de la dynamique commerciale des locaux.

Yoan Thyssier, chargé de projets au sein du pôle cohésion sociale et attractivités de l’AUAT

Chiffres clés sur l’emploi dans le commerce en France

  • 2ème secteur d’activité économique générant le plus d’emplois
  • 4 750 000 emplois, soit 18% de l’emploi total français
  • 82 % d’emplois salariés
  • 3 894 408 emplois
  • 83 % des postes occupés en CDI 73 % d’emplois à temps complet
Schéma indiquant une répartition par catégories socioprofessionnelles des emplois générés par le commerce : 73%  sont employés ou ouvriers, 26% sont cadres, professions intermédiaires
Schéma indiquant que les boulangeries et pâtisseries sont le secteur le plus pourvoyeur de postes en apprentissage, devant la restauration et la coiffure et soins de beauté.

Les services, premier moteur de l’emploi dans le commerce

Bénéficiant d’une réputation positive quant à sa capacité à créer des emplois en grand nombre, le commerce est sans conteste resté ces 10 dernières années une activité créatrice d’emplois (+222 000), dans la lignée d’une tendance observée dans ce secteur depuis 30 ans. La publication de la FNAU signale des transformations importantes : les services commerciaux sont devenus le principal moteur du développement de l’emploi commercial, loin devant le commerce de détail. La croissance du e-commerce – dont les effets ne sont que très partiellement lisibles dans les statistiques disponibles – participe à cette mutation.

Zoom sur l’alimentaire spécialisé et l’artisanat commercial

L’alimentaire spécialisé et l’artisanat commercial sont les secteurs les plus pourvoyeurs d’emplois rapportés à la surface de vente, d’après les données de l’Insee (enquête Points de vente 2014). Le nombre d’emplois en équivalent temps plein s’élève à 50 pour 1000 m² de surface de vente, soit cinq fois plus que dans un magasin spécialisé dans l’équipement de la maison.

Tableau indiquant combien d'emplois, par surface occupée, sont générés par chaque type d'activité commerciale

Comprendre les situations et les enjeux de la France commerciale

La deuxième publication, titrée “Territoires et emploi commercial, tous à la même enseigne ?” détaille quant à elle les particularités territoriales de l’emploi dans le commerce. L’étude des 790 aires urbaines de France met à jour 4 profils d’emploi :

  1. diversifié, pour 37% des cas ;
  2. concentré dans les grandes surfaces alimentaires, pour 34 % des cas ;
  3. représentatif des commerces de proximité, dans 21 % des cas ;
  4. orienté vers l’activité commerciale touristique, dans 8 %.

L’impact du recours croissant aux circuits courts est aussi questionné, ainsi que les changements générés par le numérique et les technologies : ces deux tendances rebattront les cartes demain et changeront la physionomie des métiers du commerce et donc l’emploi associé. L’étude livre également une analyse des caractéristiques sociodémographiques ayant un impact déterminant aujourd’hui sur l’emploi généré par le commerce. C’est le cas des revenus, de la part des étudiants et de la dynamique de l’emploi du territoire. Le vieillissement de la population et les migrations sont également identifiés comme étant influents, à l’avenir.

Cet article a été publié dans les pages AUAT de la revue BelvedeR

Partager  :

commerce
économie
habitat
environnement
population
mobilités
foncier