14,7 logements autorisés pour 1 000 habitants en 2017 dans l’aire urbaine de Toulouse

lundi 17 décembre 2018


Le marché toulousain occupe toujours, au regard de ce critère, le premier rang national parmi les grandes aires urbaines françaises (hors Paris).
En 2017, 19 630 logements ont en effet été autorisés dans l’aire urbaine toulousaine, un niveau historiquement haut, en augmentation de 5% par rapport à l’année 2016. Ce volume de logements autorisés place l’aire urbaine toulousaine devant des agglomérations de poids démographique supérieur comme celles de Lyon, Marseille ou Lille. Cette dynamique est toujours principalement portée par le logement collectif qui représente 70% des autorisations de construire. Elle se concentre à plus de 80% dans le pôle urbain.
Ces résultats, complétés d’éclairages sur les évolutions démographiques de l’aire urbaine et croisés avec les tendances récentes des marchés des logements neufs et anciens, ont été débattus par les membres de l’Observatoire Partenarial de l’Habitat réuni le 30 novembre dernier à l’aua/T.

JPEG - 66 ko

Portfolio