Les grands parcs toulousains : 5 projets pour inverser le regard sur le métropole
Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine
AUAT

Les grands parcs toulousains : 5 projets pour inverser le regard sur le métropole

Annoncés en 2019 dans la lignée du projet urbain toulousain, cinq grands parcs dans l’agglomération toulousaine sont en projet pour développer la nature en ville. Les détails dans l’article publié dans la revue Traits d’agence.

Les grands parcs toulousains : 5 projets pour inverser le regard sur le métropole

Annoncés en 2019 dans la lignée du projet urbain toulousain, cinq grands parcs dans l’agglomération toulousaine sont en projet pour développer la nature en ville. Les détails dans l’article publié dans la revue Traits d’agence de la Fnau.

Dans la lignée du projet urbain toulousain “Ville rose – Ville verte”, cinq grands parcs ont vu le jour, cinq artères naturelles en mosaïque qui irriguent intimement la ville sur un linéaire total de 62 km. A l’image du grand parc Garonne, mis en oeuvre depuis 2015, les grands parcs Canal, Touch, Hers et Margelle de Garonne sont désormais reconnus d’intérêts communal et intercommunal.

Pari à l’origine technique, l’armature naturelle des cinq grands parcs en “système” est devenue aujourd’hui un objet politique majeur porté par la gouvernance toulousaine. Quatre fondamentaux sont affirmés : des axes verts offrant des parcours continus, fers de lance des réponses métropolitaines apportées aux enjeux de biodiversité et d’adaptation climatique. Le défi est de taille, à l’heure où il s’agit de donner corps et âme à chacun des grands parcs.

Objectif : s’affranchir des coupures urbaines.

Partager  :

commerce
économie
habitat
environnement
population
mobilités
foncier