Résultats de l'enquête 2022 sur les loyers de l'agglomération toulousaine
Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine
AUAT

Résultats de l’enquête 2022 sur les loyers de l’agglomération toulousaine

Résultats de l’enquête 2022 sur les loyers de l’agglomération toulousaine

L’AUAT publie les résultats 2022 de l’Observatoire local des loyers. Cette nouvelle campagne met à disposition des informations sur les niveaux des loyers par localisation et par type de logement dans l’agglomération toulousaine.

En 2022, le loyer de marché médian (logements loués à partir du 1er Janvier 2021) s’élève à 11,6€/m² dans l’agglomération toulousaine, soit un niveau globalement stable par rapport à 2021 (11,5€/m²).

La ville de Toulouse présente toujours des loyers de marché médians au m² plus élevés que ceux de la périphérie (12,4€/m² pour 10,6€/m²). Néanmoins, la surface moyenne des logements étant plus élevée en périphérie qu’à Toulouse (17m² d’écart pour les logements loués dans l’année), les quittances mensuelles médianes s’établissent à 617€ en périphérie pour 560€ à Toulouse.

Pour les locataires entrés au cours de l’année 2021 dans un appartement d’une pièce (studio ou T1), le loyer médian hors charges était de 430€/mois hors charges pour une surface moyenne de 26m². Ces résultats sont légèrement supérieurs à ceux observés en 2021. Toutefois, la forte tension déjà observée l’an dernier dans les zones centrales de Toulouse se confirme en 2022.

Niveaux de loyers de marché médians dans l’agglomération toulousaine en 2022

Cartographie représentant les niveaux de loyers médians par zones de l'agglomération de Toulouse en 2022

Dans la zone 1, les locataires entrés en 2021 dans un T1 paient un loyer médian de 467€/mois hors charges. Il s’élève à 425€/mois hors charges pour les locataires ayant emménagé depuis plus d’un an ; pour une surface moindre. La mobilité étant forte dans ce type de logement, les bailleurs ont plus souvent l’occasion de réajuster le loyer au niveau du marché.

Les logements T2 et T3 – qui constituent près de 63% du parc locatif privé vide dans l’agglomération de Toulouse – présentent des niveaux de loyers équivalents à ceux de 2021. Les logements T2 se sont loués à un niveau de loyer de marché médian de 510€/mois hors charges, alors que le loyer de marché médian des T3 s’établit à 650€/mois hors charges.

Le nombre de grands appartements (T4 et +) proposés à la location a continuellement baissé sur les dernières années (source INSEE). La demande sur ce type de logements est forte. Celle-ci est alimentée par les familles et les étudiants ou les jeunes en recherche de colocation pour des prix plus abordables ou de lien social. En 2022, le loyer de marché médian hors charges atteint 837€/mois, soit un résultat très proche de celui de 2021. Toutefois, ce loyer est nettement supérieur à celui des locataires ayant emménagé depuis plus d’un an : 797€/mois hors charges pour une surface supérieure (91m² pour les locataires stables contre 88m² pour les locataires mobiles).

L’offre locative en maisons de 4 pièces et plus est limitée (12% du parc locatif privé vide). Elle est concentrée à près de 70% dans les communes de la périphérie de Toulouse. Le loyer médian de marché de cette catégorie s’élève à 930€ hors charges, en légère hausse par rapport à 2021.

La collecte des références locatives ayant été réalisée sur le premier trimestre de l’année 2022, l’impact de l’inflation n’est pas encore visible dans les résultats. Un « bouclier loyer » a été mis en place à l’été 2022 visant à limiter la hausse de l’Indice de Référence des Loyers (IRL), avec un plafonnement à 3,5% pour les révisions faites entre le 3ème trimestre 2022 et le 2nd trimestre 2023. L’impact de cette mesure sera mesurable lors de la collecte 2023, qui vient tout juste de débuter.

La participation des professionnels toujours en hausse

En 2022, près de 150 administrateurs de biens et 1200 particuliers (bailleurs ou locataires) ont contribué à l’enquête de l’Observatoire local des loyers de l’agglomération toulousaine. Cette participation en hausse depuis l’agrément de l’Observatoire en 2020 permet de toujours mieux représenter la diversité du marché de la location dans l’agglomération toulousaine.

Consulter les résultats en ligne sur http://www.observatoires-des-loyers.org

Télécharger la synthèse de l’enquête 2022 de l’observatoire des loyers de l’agglomération toulousaine

Partager  :

commerce
économie
habitat
environnement
population
mobilités
foncier