Projet urbain et optimisation de l’énergie solaire - AUAT
Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine
AUAT

Projet urbain et optimisation de l’énergie solaire

Projet urbain et optimisation de l’énergie solaire

L’aua/T est engagée depuis septembre 2015 dans le projet Multiplicités, projet de recherche financé par l’ADEME, en partenariat avec le Laboratoire de Recherche en Architecture (LRA), l’Institut de la Ville (IdV) et l’Ecole Européenne de l’Art et des Matières (EEAM).
Face aux enjeux forts de maîtrise de la gestion des ressources, notamment énergétiques dans les projets d’aménagement, il cherche à évaluer et “optimiser” les performances énergétiques des formes urbaines construites et de leur matérialité.

Un deuxième atelier “Evaluation et production de projets urbains” s’est tenu à l’aua/T le 20 avril 2017, afin de poursuivre une réflexion collective sur l’évolutivité de la forme urbaine dans les quartiers, avec la performance énergétique comme fil rouge.

Les résultats de modélisation des projets d’évolution dessinés, lors du premier atelier de novembre 2016, sur les quartiers Belfort (immeuble continu sur îlot fermé), Castors Bagatelle (pavillonnaire semi-continu) et Château de l’Hers (pavillonnaire continu sur îlot ouvert), ont été partagés avec les architectes, urbanistes, aménageurs, promoteurs, acteurs de l’énergie mobilisés autour de cet exercice exploratoire.

Sur la base de ces analyses, de nouvelles stratégies d’optimisation sur chacun des trois quartiers au regard de trois scénarii possibles ont été proposées :

  • économe (optimisation des besoins de chauffage),
  • frais (optimisation des besoins de climatisation).
  • producteur (captation solaire).

Ce travail vise à aider les acteurs de l’aménagement à gérer la complexité et mieux comprendre l’impact de leur choix dans les réponses énergétiques urbaines, tant en termes de performance que de qualité des ambiances architecturales et urbaines.
Les résultats de cette deuxième séquence de travail feront également l’objet de modélisations destinées à évaluer a posteriori les choix et critères retenus en séance. Un temps participatif de restitution est proposé après l’été, ainsi que des pistes pour poursuivre cette collaboration chercheurs – acteurs.

Partager  :

commerce
économie
habitat
environnement
population
mobilités
foncier