Grand Albigeois : vers une nouvelle vision partagée de l'avenir du territoire
Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine
AUAT

Grand Albigeois : vers une nouvelle vision partagée de l’avenir du territoire

La Communauté d’agglomération de l’Albigeois mobilise ses élus pour rédiger un nouveau projet de territoire. Retour sur le séminaire organisé à Albi le 11 mars.

Grand Albigeois : vers une nouvelle vision partagée de l’avenir du territoire

La Communauté d’agglomération de l’Albigeois mobilise ses élus pour rédiger un nouveau projet de territoire. Retour sur le séminaire organisé à Albi le 11 mars et les débats orientés transition climatique, développement économique et cadre de vie.

Donner une nouvelle feuille de route politique et faire vivre l’esprit communautaire font partie des attendus d’un projet de territoire. C’est pourquoi le Grand Albigeois s’appuie sur l’AUAT pour engager un débat sur le devenir du territoire.

Le séminaire du 11 mars a réuni une soixantaine d’élus et techniciens de la communauté d’agglomération. L’exercice a été marqué par une sincère joie de se retrouver en présentiel, après les périodes de confinement et de travail à distance.

Une journée d’échange, de partage et de débat

Quatre temps ont jalonné les discussions :

– une présentation synthétique des dynamiques territoriales en cours. Une sélection de chiffres clés et d’infographies à aidé les élus à positionner l’Albigeois par rapport à des territoires similaires ;

– un atelier sur les transitions à l’œuvre (écologiques, sociétales, numériques…) visant à faire s’exprimer les élus sur une série d’affirmations pré-identifiées. Celui-ci a notamment montré comment la protection de l’environnement est à la fois une contrainte qu’il faut maîtriser et un levier important pour le développement et la vitalité du territoire, créateur d’emplois et garant d’une qualité de vie reconnue ;

– un atelier sur les potentiels du territoire, pour sélectionner et hiérarchiser les forces sur lesquelles le projet de territoire doit s’appuyer. Les discussions ont fait émerger que l’attractivité n’était pas une fin en soi. Les atouts du territoire résident dans la cohabitation entre un urbanisme maîtrisé, la qualité de vie environnementale d’une ville moyenne, un maillage économique diversifié et résilient ainsi qu’une notoriété véhiculée par ses sites touristiques et ses équipements d’enseignement supérieur ;

– une plénière de synthèse des principaux messages permettant de lancer un débat nourri et de se projeter dans la suite de l’exercice.

Ces éléments continueront d’être débattus et affinés pour prendre place dans le document stratégique d’ici septembre 2022.

Partager  :

commerce
économie
habitat
environnement
population
mobilités
foncier