La Garonne et Toulouse : une relation expliquée en 22 cartes et analyses - AUAT
Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine
AUAT

La Garonne et Toulouse : une relation expliquée en 22 cartes et analyses

L’AUAT publie une nouvelle version de l’atlas cartographique du Grand Parc Garonne dressant un état des lieux de son histoire et de ses atouts urbains, environnementaux, sociaux et économiques. Une mine d’informations sur Toulouse Métropole et sa relation avec le principal fleuve du sud-ouest.

La Garonne et Toulouse : une relation expliquée en 22 cartes et analyses

L’AUAT publie une nouvelle version de l’atlas cartographique du Grand Parc Garonne. Il dresse un état des lieux des atouts urbains, environnementaux, sociaux et économiques du fleuve, en intégrant de nouvelles thématiques. Une mine d’informations sur le principal fleuve du sud-ouest, de la Confluence au nord toulousain.

Elle s’écoule comme un tapis roulant de 32 kilomètres à travers la métropole toulousaine et constitue un grand parc essentiel. La Garonne fait émerger de multiples enjeux dont cet atlas rend compte.

En une cinquantaine de pages, l’atlas sur le Grand Parc Garonne dresse un état des lieux du rapport entretenu par le territoire métropolitain et le fleuve. Vingt-deux cartes et analyses présentent ses atouts urbains, environnementaux, sociaux et économiques. De nouvelles thématiques sont également intégrées : valeur écologique des espaces en bord de Garonne, qualité de l’air, climat et navigabilité.

Comment Toulouse s’est progressivement réappropriée la Garonne

La carte sur la dynamique fluviale montre les zones inondables et donc l’impact des opérations d’aménagement du 20ème siècle. 

L’un des objectifs majeurs du projet Grand Parc Garonne est de renforcer les usages en lien avec le fleuve. Plusieurs aménagements d’espaces publics actuels, identifiés dans l’atlas, rendent déjà compte d’une meilleure articulation entre ville, modes de vie et nature.

Des observations sont aussi formulées pour accompagner cette retrouvaille progressive des Toulousains avec les chemins de l’eau. Le chapitre relatif aux sports et loisirs détaille également les nombreux équipements présents autour du fleuve.

La Garonne, un fleuve riche, vivant mais fragilisé

L’atlas réinterroge également le patrimoine naturel qu’est la Garonne. Particulièrement riche de Toulouse à Malause (82), c’est un réservoir de biodiversité et un corridor écologique majeur à l’échelle de la Métropole. Ce fleuve offre une diversité et une grande richesse d’habitats et favorise le transit des espèces, dont le saumon atlantique. La carte constituée signale ainsi des indices de potentialités écologiques très forts.

La végétation et le patrimoine remarquables de l’axe garonnais

Arbres inventoriés et protégés, bâtiments et sites classés… L’atlas rend compte du patrimoine paysager et naturel à proximité directe de la Garonne. C’est un document précieux pour qui souhaite (re)découvrir l’axe garonnais toulousain. La cartographie signale la concentration du patrimoine bâti classé dans une zone très compacte. À proximité immédiate du fleuve, on observe une profusion de bâtiments ou de compositions architecturales urbaines participant à l’effet vitrine. Celui-ci met en scène et en valeur le rapport qui s’est créé au fil du temps entre l’eau et le bâti.

Point sur la production d’énergie hydroélectrique et le réseau hydrographique

L’atlas partage des analyses sur la production énergétique annuelle rendue possible par la Garonne. Les ouvrages hydrauliques sont indiqués et leur potentiel est pleinement exploité. Concernant la ressource en eau, l’atlas présente le réseau hydrographique autour de la Garonne. Ses affluents (Hers, Touch, Saudrune, Aussonnelle), ses canaux (Latéral, Midi, Brienne, Saint-Martory) ainsi que plusieurs lacs et plans d’eau sont cartographiés. Ces analyses sont également complétées par un chapitre dédié aux risques naturels.

Environnement sonore et qualité de l’air autour de la Garonne

La concentration des activités humaines et le maillage resserré des infrastructures de transports terrestres et aériens ont des impacts sur l’environnement sonore et la qualité de l’air. L’atlas représente les relevés à disposition sur le territoire en faisant le lien, dans la partie dédiée aux enjeux climatiques, avec la mesure de températures de surface.

La Garonne et sa ripisylve jouent un rôle très important par la combinaison trame verte et bleue, propice au rafraîchissement du territoire par effet d’ombrage et d’évapotranspiration. Elle constitue aussi un couloir de ventilation naturelle central à l’échelle de la métropole.

Les atouts agricoles le long de la Garonne

L’atlas rend compte du recul de l’agriculture périurbaine, historiquement présente, du fait de la pression urbaine. Principalement présente sur les séquences Garonne amont et aval, l’agriculture n’est cependant pas absente des séquences plus urbaines. La carte dédiée signale les jardins familiaux et partagés, les zones de culture, de prairies, de vergers et de vignes.

Des zones économiques très diverses autour de la Garonne

La géographie économique de la Métropole est organisée en plusieurs grands pôles économiques qui regroupent une multitude de zones d’activités sources d’emploi. Traversant le territoire de part en part, la Garonne est bordée par plusieurs zones à vocation économique de natures très différentes. Plus de 175 000 actifs sont réunis dans un corridor de deux kilomètres de part et d’autre du fleuve : ce sont autant d’usagers potentiels des abords de la Garonne. Le fleuve est également un moteur économique puissant grâce aux activités liées à l’eau, dont la part ne cesse d’augmenter depuis quelques années.

Partager  :

commerce
économie
habitat
environnement
population
mobilités
foncier