Habitat : la construction et les marchés immobiliers toujours sous tension
Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine
AUAT

Habitat : la construction et les marchés immobiliers toujours sous tension

Habitat : la construction et les marchés immobiliers toujours sous tension

L’AUAT a réuni ses membres afin de partager les tendances difficiles à l’œuvre dans le secteur de la construction et sur les marchés immobiliers neufs et anciens. Un éclairage sur les impacts des locations meublées de tourisme a également alimenté les discussions. 

« Après la crise Covid-19 et la hausse des prix des matériaux, il faut désormais composer avec l’augmentation du prix de l’énergie ». C’est ainsi que Philippe Guyot, élu-référent de l’observatoire partenarial de l’habitat, a ouvert les discussions ce 6 décembre 2022.  

Construction : une reprise qui peine à s’amorcer à Toulouse 

Avec 13 870 logements autorisés en 2021 (soit 60 de plus qu’en 2020), la construction stagne dans l’aire d’attraction de Toulouse. La construction individuelle est plus résiliente, notamment dans les communes situées en dehors de l’unité urbaine de Toulouse. Ce périmètre présente son meilleur résultat de la période de référence (2012-2021) avec près de 3 900 logements autorisés. 

Baisse d’autorisations dans la métropole toulousaine 

Avec 51% des logement autorisés dans la métropole toulousaine en 2021, contre 62% en moyenne ces 10 dernières années, se confirme la montée en volume du nombre d’autorisations sur certains territoires en frange de l’unité urbaine (Muretain, Frontonnais, Sicoval, …).  Les premiers chiffres portant sur l’année 2022, bien que non-fiabilisés, laissent entrevoir une stabilisation des tendances déjà observées en 2021 (dynamique toujours favorable pour le logement individuel et les communes hors unité urbaine)

Consulter la publication de l’observatoire partenarial de l’habitat « Logements neufs : la reprise se fait attendre dans l’aire d’attraction toulousaine » 

Des tendances différentes dans les territoires voisins du grand bassin toulousain 

Les aires d’attraction de Pamiers, Foix, Auch et Tarbes se distinguent avec des taux d’autorisations inférieurs à la moyenne nationale (6,4% sur 2017-2021). Nous observons aussi une dispersion importante des autorisations sur le territoire (environ 2/3 des autorisations hors de la commune-centre). 

L’aire d’attraction de Gaillac présente quant à elle une dynamique bien différente. Le taux d’autorisations pour 1000 habitants y est quasiment 2 fois supérieur à celui constaté à Foix. Près de ¾ des autorisations sont concentrées sur la commune-centre. Les aires d’attraction d’Albi et Montauban affichent des taux d’autorisations équivalents à la moyenne nationale. 50% des autorisations y sont délivrées dans la commune-centre. 

Graphiques sur l'évolution du nombre de logements autorisés dans l'aire d'attraction de Pamiers, Foix, Auch et Tarbes

Albi, Montauban et Gaillac ont comme point commun d’avoir été peu ou pas impactées par la crise de 2020. Elles en auraient même bénéficié si l’on considère le taux de logements autorisés.  Les autres territoires sont sur des tendances similaires à celle observée au plan national, avec une baisse du niveau d’autorisations en 2020 (sauf pour Tarbes) et un regain marqué en 2021.  

Focus sur les locations de meublés de tourisme à Toulouse et Albi

L’AUAT a présenté une étude exploratoire sur les locations de meublés de tourisme. Elle interroge l’ampleur de cette tendance et ses impacts sur les marchés locatifs à Toulouse et Albi.

Consultez les détails de l’étude sur les locations de meublés de tourisme à Toulouse et Albi

Vous vous intéressez à la construction neuve ? Découvrez l’outil Panorama du logement neuf.

Il vous permet de consulter les données sur les permis de construire de logements (autorisés et commencés) depuis 20 ans et ceci partout en France.

Votre structure est membre de l’AUAT ? Vous trouverez sur l’espace dédié les présentations de : 

  • L’ObserveR de l’immobilier toulousain, avec un état des lieux du marché du logement neuf. A cette occasion, sa présidente Laetitia Vidal a alerté les participants sur les impacts que pourrait avoir la pénurie de logements sur l’attractivité du territoire et de ses entreprises. 
  • La chambre interdépartementale des notaires : Me Henri Chesnelong a fait état de l’évolution du volume de ventes de l’immobilier ancien. Il a aussi partagé les évolutions annuelles des indices de prix en Occitanie, en Haute-Garonne et à Toulouse. Les prix ont continué à augmenter (+ 5,2% en Haute-Garonne en 2022, après + 6% en 2021). 
  • L’ADIL de Haute-Garonne : Mélanie Baillot a présenté la réglementation des meublés de tourisme. Un focus a été réalisé sur les règles applicables à Toulouse depuis la délibération du 20 octobre 2022. 

Partager  :

commerce
économie
habitat
environnement
population
mobilités
foncier